D’une telle sincérité qu’il fait pleurer

Philippe Besson

« Arrête tes mensonges »

Julliard

 

Philippe Besson nous dévoile dans ce texte sa première histoire d’amour.

Il a 17 ans… il est au lycée en terminale et il connait déjà son orientation sexuelle, il aime les hommes. Nous sommes en 1984, le sida emporte beaucoup de gens et il ne fait pas bon être homosexuel. Philippe suscite raillerie et moquerie mais il reste indifférent et ne répond pas ; content d’être quelque part différent, lui le bon élève qui porte des pulls jacquart…

Il a repéré Thomas, le beau sauvage ténébreux, lui, le bigleux enfant modèle.

Un beau jour Thomas  lui proposera un rendez-vous et leur histoire d’amour  commencera, une histoire clandestine, cachée, secrète, sans beaucoup de tendresse. Thomas vient d’un milieu paysan, il est dans l’auto-censure et désire que leur relation  reste cachée.

Thomas a cette phrase terriblement bouleversante en réponse à la question de Philippe « pourquoi moi ? »

« parce que tu partiras et que nous resterons ».

En effet, Philippe va devenir écrivain et fuir la province, Thomas quant à lui se mariera et aura un fils.

Un jour, le temps rattrapera Thomas et Philippe sera informé du destin tragique de son premier amant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *