La grande bouffe

Ananda Devi

Manger l’autre

 

Ce livre est terrible et drôle à la fois, j’ai pensé au film la Grande bouffe de Marco Ferreri.

J’ai toujours du plaisir à lire Ananda Devi et son écriture ciselée, dure et sans état d’âme.

Après cette lecture, a-t-on encore envie de manger tout simplement ?

Une excellente critique jubilatoire de notre société qui consomme à outrance et voue un culte au corps parfait.

https://www.franceinter.fr/emissions/la-librairie-francophone/la-librairie-francophone-06-janvier-2018

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *