Le nouveau cri de liberté de Darina Al-Joundi

Darina Al-Joundi nous a marqué à tout jamais avec son livre – Le jour où Nina Simone a cessé de chanter. Bouleversant et énorme cri de liberté.

Elle revient avec la Prisonnière du Levant, la vie méconnue de May Ziadé. Superbe livre qui nous emmène au Caire dans les années vingt. May Ziadé est une femme libre et engagée, muse de Khalil Gibran et une écrivaine. Une femme qui dérange. L’étau de la société et l’étau de sa famille va peu à peu se refermer sur elle…

Un très beau livre qui chante encore une fois la liberté avec un grand L !!!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *