L’odeur de l’automne et le silence du désir

Anne Brécart

Cœurs silencieux

 

Ce qui frappe d’emblée c’est l’écriture fluide qui accompagne ce roman mélancolique comme l’automne, saison où débute Cœurs silencieux.

Hanna, séparée de son mari, retourne dans la maison de son enfance et on retrouve avec elle l’odeure de la forêt, la chaleur des feux de cheminées et le silence.

Le silence pendant 40 ans qui s’est installé entre elle et Jacob, son premier amour. Silence du désir,  Hanna n’éteint pas sa flamme et grâce au passé qu’elle va remonter dans sa maison où seules des femmes l’ont éduquées, elle va renaître et réconquérir son désir.

Très beau roman intime et sensuel à souhait.

https://www.franceinter.fr/emissions/la-librairie-francophone/la-librairie-francophone-11-novembre-2017

Un « coup de cœur » (roman) de Claire Renaud, de la librairie Atmosphère, àGenève, en Suisse, sur Cœurs silencieux ,  d’Anne Brécart, aux éditions Zoé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *