Rencontre et Dédicace avec Olivia Gerig et Marie Javet le jeudi 3 septembre à 18h30

Le jeudi 3 septembre nous accueillerons Olivia Gerig et Marie Javet à 18h 30. Elles viendront présenter et dédicacer leur dernier ouvrage :

 

Un meurtre impuni.
Un dangereux prédateur.
Mais qui sont les roses sauvages ?

Juillet 1994. Sarah, jeune Suisse romande douce et rêveuse, séjourne à Cambridge dans le but de perfectionner son anglais. Cette parenthèse loin du cocon familial prend rapidement des airs de liberté. Jusqu’au jour où elle rencontre Ian, étudiant charismatique avec lequel elle entame une relation intense. Sans se douter que leur histoire prendra bientôt une tournure sinistre…

Juin 2007. John est professeur de littérature à l’Université de Lausanne. Comme pour Sarah treize ans plus tôt, une rencontre inattendue vient bouleverser son existence bien réglée. Elle ravive également les souvenirs d’une jeunesse emplie de terreur et de mépris. Saura-t-il réagir à temps pour reprendre le contrôle de sa vie ?

De Cambridge à Lausanne en passant par le lac de Joux, ce thriller haletant explore les recoins les plus sombres de l’âme humaine, invoquant le Paradis perdu de Milton. Le passé et le présent entrent en résonance, dessinant une interrogation lancinante : les monstres engendrent-ils des monstres ?

Toute la mer dans un coquillage

Une belle leçon de minimalisme qui nous apprend que le bonheur est parfois si simple, que l’essentiel est là, à notre portée, comme la mer dans un coquillage.
« C’est fou comme en peu de temps une vie peut basculer… Claire vient d’être traversée par cette pensée. Installée sur la terrasse de son bistrot préféré, carrefour de l’Odéon, elle est un peu nerveuse, comme si c’était la première fois qu’elle venait là. Pourtant, elle fréquente cet endroit depuis des années. Elle a trente-quatre ans et, à ses pieds, deux valises et un sac de voyage résument toute sa vie. Le carrefour bruyant lui rappelle qu’elle est à la croisée des chemins. Mais l’agitation qui règne autour d’elle ne doit pas perturber le calme et la détermination qu’elle est résolue à cultiver. Qu’il est difficile pourtant d’ignorer le chaos ambiant et de se recentrer pour, dans quelques minutes, se mettre en mouvement, quitter le bistrot, quitter le quartier, quitter Paris, quitter la seule vie qu’elle connaît depuis son entrée dans l’âge adulte. Elle respire profondément. Une seule journée a suffi à chambouler sa vie… »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *