Un amour parfait ou un roman parfait

Lolvé Tillmanns

Un amour parfait

Editions Cousu mouche

 

C’est beau, c’est tendre, c’est poétique et bien écrit. On s’attache d’emblée à Elisabeth et Matthew et on n’a aucune envie de refermer ce livre.

Le style est fluide et bien rythmé, bref un roman parfait….

 

 

Deux enfants s’aiment. Mais ce que l’on attend d’eux et les préjugés familiaux vont peu à peu mettre cet amour à mal. Elisabeth est vouée à l’excellence et fait tout ce qu’il faut pour répondre aux attentes. Matthew est prisonnier de ses peurs et de ses timidités. Sans Elisabeth pour le guider dans la vie, il peine à s’y mouvoir. Mais l’amour est là, et si le temps ne peut en venir à bout, il a le loisir de tout transformer. À l’innocente passion, s’ajoutent le désir, les vexations, les rancunes. Un cocktail de drames sur une mélodie à l’eau de rose.

Lolvé Tillmanns se jette avec appétit dans un univers à la Sagan. Où les belles propriétés cachent le mépris, les pulsions, les médiocrités. Par sauts temporels, elle reconstruit l’histoire de deux enfants que la vie abîme par ricochets.

L’auteur

Lolvé Tillmanns a fait irruption sur la scène littéraire romande avec le dérangeant 33, rue des Grottes. Elle a confirmé avec Rosa (Prix Eve de l’Académie romande, 2016) l’originalité de sa plume et sa verve de romancière. Avec Un amour parfait elle signe un ouvrage plus amer que sucré, faussement désuet, faussement romantique, d’une cruauté légère et grinçante.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *