Voici un roman ESSENTIEL enfin réédité.

Quel grand souvenir de lecture (je l’avais lu et adoré à l’époque, aux éditions l’Age d’homme).
Merci aux éditions Noir Sur Blanc.
Le roman de tous les exilés et une magnifique histoire d’amour qui nous emporte à Londres.
A LIRE !!!
Le Roman de Londres
Milos Tsernianski
Traduit par Velimir Popovic
Langue d’origine : Serbe
Langue d’origine : Serbe
Collection La bibliothèque de Dimitri

Première édition : L’Âge d’Homme, 1922

Traduction revue et corrigée

Postface de Vladimir Dimitrijević

 

« J’ai écrit ce roman à Finchley, dans la banlieue de Londres, en 1946-1947. À une époque où ma femme et moi étions très proches du suicide. »

Inspiré par la propre expérience de l’auteur, roman d’une modernité étourdissante et au lyrisme enivrant, Le Roman de Londres suit le destin d’un exilé russe et de sa femme à Londres après la Seconde Guerre mondiale. Le prince Repnine et son épouse Nadia errent dans une ville qui les ignore, ils s’efforcent d’exister dans le désespoir de l’inappartenance. Dès le début de leur histoire se dessine la terrible voie du prince pour échapper au désespoir. Cette fatalité déterminera le cours de ce roman épique, rappelant la difficulté de l’homme à vivre dans la confusion de l’époque contemporaine.

Livre de toutes les personnes déplacées, portrait d’une ville tentaculaire, Le Roman de Londres est en même temps un roman d’amour poignant et une réflexion profonde sur le libéralisme effréné.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *