Voyager dans sa tête

Lire nous permet de voyager dans sa tête, de se retrouver face à notre intime, face à soi-même. Comme dit Elisabeth Badinter on s’approprie le livre grâce à notre imagination.

 

Ce sont [les femmes] qui s’enrichissent le plus. Ce sont elles qui trouvent à travers la lecture l’occasion de combattre des préjugés, ne pas rester dans des stéréotypes acquis une fois pour toutes.

Le lecture est une ouverture sur le monde, dont on ne peut pas se passer.

Laissez-moi vous dire que si les hommes lisent moins, ils sont probablement moins intelligents.

Et encore :
Quand on ne lit pas, on n’a pas cette occasion de réfléchir, de remettre en question des affections, des pensées, des idées, des raisonnements. La lecture vous secoue.

Elisabeth Badinter, une grande dame !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *