Zeruya Shalev, une valeur sûre

Une des rares auteur(e)s dont j’ai lu tous ces romans.

A chaque fois le même plaisir de découvrir ses nouvelles héroïnes, ses nouvelles histoires de couple, famille etc. qui nous poursuivra pendant plusieurs jours et nous empêchera de faire quoique ce soit d’autre parce que Zeruya Shalev a l’art du romanesque, l’art de nous conter ce qui peuple son vécu et son imagination avec psychologie sans que ce soit lourd.

Comme ses autres romans, il est dense, rythmé et très bien construit. On retrouve son humour même si le titre peut prêter à confusion et l’histoire d’Israël.

Iris est prisonnière de sa douleur (elle a été blessée dans un attentat), prisonnière de son passé avec la mort de son père à Kippour et…prisonnière de son premier amour, Ethan qui la quittée très brutalement, est devenu médecin de l’antidouleur…

A lire absolutely !

 

Zeruya Shalev

Douleur

Gallimard

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *